Le village d'IFEGH

 

 

La région d’Ifegh se situe à 120 kilomètres de la ville d’Errachidia. En passant par Goulmima et Tinejdade, le tronçon qui mène à Ifegh est une piste dure et pure, une route caillouteuse et sinueuse, ce qui fait de la région une enclave au pied de l’Anti-Atlas.

Sa flore est composée de plantes sahariennes en plus des palmiers dattiers très répandus dans la région. Le climat est continental: sec et chaud pendant l’été, froid pendant l’hiver ; la pluviométrie est faible mais les habitants utilisent l’eau de la source Aghbalou n kardous, un village d’en-haut situé à 20 km, pour l’irrigation de leur champs pendant toute l’année.

 

Dans le temps, les élèves ayant eu leur certificat d’études primaires se déplaçaient pour étudier au collège, ensuite au lycée, de Tinjdade à 40 km.

Actuellement, il y a à Ifegh un noyau de collège (trois classes, une surveillance générale et deux toilettes) qui accueille non seulement les nouveau collégiens d'Ifegh mais aussi des villages avoisinants. La mise en place d’un internat, qui a été construit grâce au bénévolat des villageois, a encouragé la scolarisation des filles.

Dans le noyau du collège, on recense 280 collégiens dont 132 provenant du village d'Ifegh lui-même. Le nombre d’internes est estimé à 70 pensionnaires, outre les 101 autres qui sont demi-pensionnaires. Au début de sa mise en place, l’internat ne comptait que 24 élèves dont 4 filles. Tous les villageois ont participé à la construction de cet internat, ce qui a ensuite amené la délégation régionale de l’enseignement à assurer le ravitaillement.

Dans les écoles primaires, on compte 634 élèves.

On compte à peu près 90 enfants dans les trois garderies des trois ksars d’Ifegh (25 enfants dans deux d'entre elles et 40 dans la troisième) qui accueillent les enfants âgés de 3 à 6 ans. Chaque institutrice est payée par les cotisations des parents d’enfants (environ 20 dirhams par mois). Quand ceux-ci ne peuvent pas payer leur contribution mensuelle, c’est une association sur place qui s’en occupe, ceci pour assurer aux enfants de famille pauvres de continuer leur parcours préscolaire.

Les lycéens issus des villages avoisinants sont au nombre de 80 (dont 37 d'Ifegh) mais poursuivent leurs études au lycée Hassan II à Tinjdade.

 

La distribution de fournitures scolaires et de cartables aux enfants défavorisés s'est concrétisée le 26 décembre 2006 par l'intermédiaire de notre représentant local, M. Mohand Saidi.

Pour une présentation détaillée de cette action, cliquez ici.