MENNAD     

 

Mennad, de son vrai nom Mohamed Ould Slimane, est né le 11 novembre 1954 en Kabylie. Il étudie le droit à la Faculté d'Alger. Il poursuit aussi des études de musique au conservatoire d'Alger. En France, il poursuit des études de berbère à l'INALCO où il décroche une licence de langue et civilisation berbère.

Chanteur, compositeur, il est le témoin privilégié de cette vague qui a parcouru les années 70 et 80 et à laquelle il a participé avec le chanteur berbère également, Idir.

C'est d'abord en groupe que Mennad a chanté: Imnayen ("Les cavaliers"). Ce groupe a produit un 45 tours avec deux titres à Alger dans les années 70. Il y chante "Imucagh" ("Les Touaregs") et "Tizimert-tagrurt" ("L'agnelle"). Comme la plupart des groupes, Imnayen se disloque et Mennad poursuit son chemin en solo.

En 1980, il sort son premier 33 tours "Amedyaz Bumendayer" avec 10 chansons. Il brosse un portrait intimiste de la société kabyle qu'il décrit de manière magistrale. Cinq poèmes sur les 10 sont de Amar Mezdad, écrivain en kabyle et médecin, un de Hadjira Oubachir, poétesse, actrice et animatrice à la chaîne II. Les autres textes sont de Mennad.

En 1983, il sort son deuxième 33 tours "Cebhent Tira" avec 12 chansons. Six ont été écrites par Amar Mezdad et une par Hadjira Oubachir. Les autres textes sont de Mennad.

Dans ses albums, les thèmes sont variés: les problèmes de société (prostitution, folie, misère affective avec "Nsetha ad nehku"), la société traditionnelle (métier à tisser, monde et symbolique de la poterie), les contes, mythes et légendes qui ont bercé son enfance, etc.

CT

 

Cliquez sur le bouton pour télécharger la chanson.

 

NSETḤA  AD  NEḤKU

Akli d aqcic icban arrac,
Ul-is iččur, leb
γi ulac.
Ass d awali,
Iḍ d asmekti:
Ṣṣura-s tehter.
Ayen l
εali yuγal diri,
Iwumi idder ?

Deg yiḍ ittargu
Dayen ur nferru.
Deg yiḍ ittargu
Isetḥa ad iḥku.

Keffa tezwi am useklu,
Ixef-is irwi, yuli-t wur
γu.
Mebla amwanes,
Tečča-tt tmes
Terfed yakw leḥwal,
Tettnadi iḍes
Uqbel ad yas,
Dacu i d asfel?

 

Deg yiḍ tettargu
Dayen ur nferru,
Deg yiḍ tettargu
Tsetḥa ad teḥku.

 

Tadyant meqqret, nekkni nessusem
Amzun muhab-t ad aγ-d-awi lhemm.
Deg-neγ tqehher
Si temẓi ar tewser.
Nettnus di tawla,
Anef a nedker!
Ur nenna ay
γer,
N
εemmed i lexṣara.

 

Deg yiḍ nettargu
Dayen ur nferru,
Deg yiḍ nettargu
 Nsetḥa ad neḥku.

                           Tizlit n      MENNAD

 

 

Prochainement la traduction française des paroles de cette chanson...

Source des informations: www.musickabylemoderne.com