AIDE A L'ENFANCE,

EDUCATION ET AIDE A LA SCOLARISATION,

 ACCES AU SAVOIR ET A LA CULTURE

 

 

Développement des centres préscolaires du Ksar Goulmima et des Ksars environnants

 

Entrée du local de l'un des centres préscolaires du Ksar Goulmima (en juillet 2010 avant déménagement dans de nouveaux locaux)

 

Projet «Développement des centres préscolaires de Goulmima»

Objectifs

Equiper les 10 centres d’enseignement préscolaire du Ksar Goulmima dans un premier temps, et des ksars environnants par la suite, en matériel pédagogique préscolaire, en matériel éducatif et ludique, en fournitures scolaires, etc.

Offrir une formation de perfectionnement aux éducatrices de ces centres préscolaires par rapport aux thèmes du langage, de la communication, de l’apprentissage du français, des troubles des apprentissages scolaires, etc. (en réflexion)

Familiariser les éducatrices des centres préscolaires aux jeux éducatifs et au matériel pédagogique de niveau préscolaire ; leur apprendre à exploiter ce matériel de toutes les manières possibles pour développer le langage, la communication, la pré-lecture, le graphisme, l’initiation aux mathématiques, l’apprentissage du français, etc ; leur apprendre à développer et élaborer elles-même leur propre matériel à partir de leurs ressources culturelles. (en réflexion)

 

Planification du projet

Début du projet : juillet 2010

Distribution d’une base de matériel éducatif préscolaire et ludique à trois centres préscolaires du Ksar Goulmima (cf ci-dessous).

Etape 2: Juillet et Septembre 2011

Distribution de cartables et de crayons à 75 enfants devant commencer l'école maternelle en septembre 2011 dans l'un des centres préscolaires de Goulmima

Etape 3: Hiver 2011

Compléter l'équipement des 3 centres préscolaires du Ksar Goulmima et équiper les 7 autres centres préscolaires des Ksars environnants en matériel pédagogique, éducatif et ludique ainsi qu’en fournitures scolaires (compment de l 'équipement de base).

 

Cliquez ici pour accéder à la présentation de ces actions et aux reportages-photos.

 

Rapport sur la chronologie de l’enseignement préscolaire à Goulmima

Avant l’adoption du projet de l’enseignement préscolaire par l’association Oasis Ferkla en partenariat avec les deux ONG espagnoles ACAM et APIP, cet enseignement se déroulait dans des locaux et garages qui ne répondaient pas aux critères minimum de salubrité et de pédagogie. Le rapport entre l’éducatrice et le tuteur de l’enfant était purement commercial. La promiscuité, le sureffectif et la co-existance dans un même local de catégories d’âges différentes (bébés et enfants de 5 à 6 ans) entraînaient que les éducatrices improvisaient les activités, loin de tout suivi et contrôle et sans recourir à un programme scolaire unifié.

Au centre, Lhoussain Klou, coordinateur pédagogique des centres éducatifs préscolaires de Goulmima

 

Eves des centres éducatifs préscolaires de Goulmima

Depuis l’adoption de ce projet ainsi que l’introduction des centres de Goulmima, les éducatrices sont sélectionnées et une série de réunions ont été tenues avec elles en vue de leur signifier leurs devoirs et engagements. En septembre 2009 s’est tenue une première réunion avec les parents des enfants. Un engagement a été signé, des enfants de 4 et 6 ans ont été inscrits et répartis en deux niveaux : le préscolaire premier et le préscolaire second. Des centres pédagogiques appropriés ont été mis en place, les espaces éducatifs ont été améliorés et équipés de tables, d’images et de posters ainsi que de quelques outils d’enseignement nécessaires. Pour améliorer le niveau des éducatrices de façon à répondre aux attentes des citoyens et des sponsors du projet, les réunions avec les éducatrices ont pour objectif la découverte du programme éducatif et la mise en place d’un plan d’action.

Pour encourager les enfants et les aider, une distribution de fournitures scolaires et de tabliers a été réalisée dans les 6 centres éducatifs de Goulmima.

A la fin du premier semestre, une séance de communication a eu lieu avec les parents des enfants pour dresser un inventaire de ce qui a été fait ainsi que pour effectuer l’évaluation du travail. Les impressions étaient très bonnes et encourageantes dans le sens de l’amélioration dudit enseignement. Une fête a été organisée pour tous les enfants du centre sans oublier la distribution de prix d’encouragement en faveur des enfants ayant présenté un bon parcours dans chaque centre et pour chaque niveau.

Pour améliorer le niveau des éducatrices, un programme de formation a été mis en place en leur faveur. Il a été conçu et animé par un staff éducatif composé de professeurs et de chercheurs dans le domaine éducatif.

Des activités parallèles ont été réalisées en faveur des enfants, à savoir des sorties de sensibilisation à l’importance de l’environnement et la préservation de l’écologie. Les enfants ont reçu des conseils relatifs aux valeurs et comportements à adopter en vue de préserver la nature et l’environnement.

Fin juin, une nouvelle séance de communication a eu lieu avec les parents des enfants pour évaluer le travail et les résultats de l’enseignement préscolaire. Ceux-ci étaient encourageants, les parents et des élèves ont mis l’accent sur ce qui suit :

- la nécessité de poursuivre le projet,

-la nécessité d’équiper les centres en tables et matériel pédagogique,

- la nécessité de mettre à disposition des enfants de jeux et jouets pédagogiques et de distraction.

- l’équipement du centre par une télévision et un lecteur DVD ainsi qu’une chaine HIFI pour la musique et les activités parascolaires,

- l’équipement du centre en ordinateurs avec une connexion internet,

- la mise en place d’une aide aux femmes veuves pour qu’elles puissent avoir une activité génératrice de revenus (en l’occurrence, moutons, brebis, etc pour l’élevage),

- la mise en place d’une coopérative,

- la multiplication des séances de formation en faveur des éducatrices.

Rapport sur les séances de formation des éducatrices dans les centres de Goulmima

Depuis l’adhésion des centres de Goulmima au projet de l’enseignement préscolaire adopté par l’association Oasis Ferkla pour l’environnment et le patrimoine, et en partenariat avec les deux ONG espagnoles ACAM et APIP, un programme intensif de formation des éducatrices de la petite enfance a été mis en place. L’objectif est d’améliorer le niveau culturel et éducatif des éducatrices des différents centres, les mettre au fait des nouveautés en matière pédagogique et les aider à connaître les orientations et les méthodes pédagogiques. Le taux de présence a été de 100% et a couvert également des éducatrices qui ne sont pas partie prenante du projet. Le programme de formation s’est déroulé sur quinze séances comme suit :

- 22 novembre 2009 : en faveur des éducatrices de Goulmima et de Tinjdade, « Comment édifier la culture de nos enfants ? » et « Le profil de l’éducatrice qui réussit ».

- 14 mars 2010 : en faveur des éducatrices de Goulmima et de Tinejdade, « Le programme préscolaire » et « Le rituel de l’accueil ».

- 11 avril 2010 : « Les méthodes pédagogiques actives, la pédagogie de l’erreur, la pédagogie du jeu, la pédagogie du contrat, la pédagogie différenciée ».

- 18 avril 2010 : « Les modes et spécificités du monde de l’enfant ».

- 24 avril 2010 : « Deux jeux d’enfants, le sens et le rôle ».

- 2 mai 2010 : « Le handicap, les catégories de handicap, les niveaux de handicap, l’éducation de l’handicapé, etc ».

- 9 mai 2010 : « La communication : techniques et obstacles de la communication, condition, modes et importance de la communication ».

- 15 mai 2010 : « Développer les valeurs chez l’enfant, genre et catégorie de valeurs, comment enseigner les valeurs ».

- 30 mai 2010 : « L’acquisition de la langue chez l’enfant : étapes, acquisition, apprentissage d’une langue étrangère ».

- 13 juin 2010 : « L’éducation axée sur les valeurs, l’éducation à l’écologie, l’éducation à la citoyenneté, les droits de l’homme ».

- 20 juin 2010 : « L’approche du concept de contrat en pédagogie, objectifs et importance ».

- 24 juin 2010 : « Les techniques d’enseignement et styles d’animation éducative, l’importance de l’animation et son rôle ».

- 27 juin 2010 : « Pédagogie de soutien et d’ajustement ».

- 4 juillet2010 : « La notion du groupe et la dynamique du groupe. La classe comme modèle. Histoire du groupe, concept du groupe, valeurs du groupe, la classe comme groupe, catégories de groupes, etc. ».

 

Rapport sur les activités environnementales

Dans le cadre du projet de développement des capacités, de la promotion de la conscience écologique et de la nécessité de préserver la nature et l’environnement, de l’éducation de la petite enfance à des valeurs écologiques, les centres préscolaires de Goulmima ont organisé une sortie à la palmeraie début décembre 2009. Il a été question de mettre l’accent sur les bonnes et mauvaises attitudes ainsi que sur les comportements à adopter envers la nature et l’environnement. Les enfants ont eu l’occasion de planter quelques arbres et de les arroser. A la fin du mois, une autre sortie a été effectuée à la palmeraie ainsi qu’à l’Oued Ghris pour constater les dangers causés par les poubelles et les décharges en plein air.

A l’occasion des fêtes mondiales du Jour de la terre, des activités de célébration autour de l’environnement ont été organisées sous la forme d’activités théâtrales et de chansons pour encourager la préservation de l’environnement. En vertu du Programme National pour l’Environnement et le Développement durable, des rencontres avec les parents des enfants ont été mise en place pour les sensibiliser aux dangers de certaines maladies consécutives à la pollution comme la leishmaniose. Une autre sortie vers la palmeraie a été réalisée dans une ambiance de joie pendant laquelle les enfants ont chanté des hymnes à la nature et à l’environnement. Pour sensibiliser les enfant à l’importance de l’eau et à son rôle vital, une sortie a été organisée en mai 2010 à la seguia( rivière canalisation) de Goulmima. Les enfants ainsi que certaines mères ont nettoyé les bords de la seguia et sorti les ordures déposées au fond. Parallèlement à cela, les clubs écologiques ont été réactivés dans chaque centre éducatif pour habituer les enfants et les éduquer aux attitudes et comportements à adopter pour la préservation de la nature et de l’environnement.

 

Lhoussain Klou, coordinateur pédagogique des centres éducatifs préscolaires de Goulmima

Traduit et adapté par H. et C. Touali pour Tiwizi Suisse